Le Blue Mountain de Jamaïque : Un café mythique

Le Blue Mountain de Jamaïque : Un café mythique

Dans cet article vous allez découvrir pourquoi le café Blue Mountain de Jamaïque est aussi connu est réputé en plus d’être considéré comme un des cafés les plus chers au monde. 

Le café Blue Mountain Jamaïcain est un des cafés les plus reconnus du marché, qui est très apprécié pour ses arômes de fleurs et de noix. 

L’arrivé du café en Jamaïque

Le café Jamaica Blue Mountain doit son origine à une décision prise par un roi français au XVIIIe siècle. En 1723, le roi Louis XV a envoyé trois plants de café à la colonie française de la Martinique, une autre île luxuriante et fertile située à 1 900 kilomètres au sud-ouest de la Jamaïque. Cinq ans plus tard, en 1728, Sir Nicholas Lawes, gouverneur de la Jamaïque, a reçu en cadeau un plant de café du gouverneur de la Martinique. 

De ce seul plant d’Arabica, un café exquis a été introduit dans le monde. Les plants ont été entretenus et une plantation fut créée. Neuf ans plus tard, le premier café était exporté et l’industrie du café jamaïcain était née.

Ce café Arabica s’est très vite développé dans les sols riches en azote et en phosphore de la Jamaïque et en particulier dans les hauteurs escarpées des Blue Mountains. Ces montagnes sont situées au nord de Kingston, sur la côte est de l’île, les Blue Mountains culminent à 2 350 mètres d’altitude. 

Les sols volcaniques de Jamaïque

Le café prospère dans un sol volcanique fertile, sous des pluies régulières et sous la couverture nuageuse brumeuse de l’île, qui le protège du soleil. Tous ces facteurs se combinent pour développer un café à la douceur et à l’arôme exceptionnels, à la saveur riche avec une légère acidité.

Pour être appelé café Jamaica Blue Mountain, il doit être cultivé à des altitudes allant jusqu’à 1 800 mètres dans les paroisses de Portland, St Andrew, St Mary et St Thomas, sur une superficie de quelque 6 000 hectares, soit la taille d’un grand domaine dans l’un des pays où l’on cultive beaucoup de café. La culture du café dans les Blue Mountains se caractérise par la présence de petites exploitations de 4 hectares maximum, mais il existe des domaines plus vastes pouvant atteindre 70 hectares. Il y a environ 15 000 petits exploitants et domaines au total.

Si vous cherchez du café Blue Mountain de Jamaïque de bonne qualité : Cliquez-ici

Un des cafés les plus reconnus du monde

Beaucoup considèrent le Blue Mountain de Jamaïque comme le meilleur café du monde et le « Champagne des cafés ». Ce café conserve sa réputation car la zone où sont cultivés les plants de café Jamaica Blue Mountain est strictement contrôlée. La zone de production est relativement petite et la production annuelle exportable est minuscule au regard des normes mondiales.

Pour souligner sa rareté et son exclusivité, le Jamaica Blue Mountain est pratiquement le seul café au monde à être conditionné dans des barils en bois emblématiques, au lieu de sacs.

Le contrôle de la qualité du café Blue Mountain

En 1944, le gouvernement jamaïcain établit une opération où tout le café destiné à l’exportation sera traité. Puis en 1950, le Jamaican Coffee Industry Board a été créé pour améliorer, contrôler et maintenir la qualité et la réputation du café jamaïcain. 

Les normes strictes à respecter

Chaque baril de café doit passer par la Jamaican Coffee Industry Board pour un contrôle de qualité où le café est rigoureusement inspecté avant d’être exporté. Cela peut prendre du temps et entraîner des retards, mais la qualité est primordiale pour garantir que tout le café Jamaica Blue Mountain qui quitte la Jamaïque est de haute qualité. 

Les normes sont strictes pour la culture, la récolte, le traitement et la commercialisation du café, afin de garantir que le résultat final soit toujours excellent.

Vous pouvez aussi lire cet article : LES PLUS BEAUX ESPACES NATURELS EN GIRONDE POUR LE CAMPING

No Comments

Post A Comment